Leon Gambetta - H. Depasse - page 24

18
CELEBRITES CONTEMPORAINES.
froid,
à
la sUreté de coup d'reil camme
à
l'esprit
de prompte décision dc M. Gambetta. Pendant
quc la Commission de déchéo.nce siégeait dans
un cles bureaux: du Palais-Bourbon, M. Gam–
betta à la tribune, da.ns la salle cnvahie, por–
tai t presque seui tout le poids d'une situation
écrasantc pour un autre que lui.
Lcs tribunes de la salle étaient remplies
d'hommcs qui criaient :
«
La déchéance l la
déchéance
!
vive la République l»
Dans cene mer houleuse, calme et maitre
dc ses mouvements, Gambetta répondait :
Écoutcz, messieurs, je ne puis entrer cn
dialogue avec chacun de vous. Laisscz-moi
ex:pliquer librcment ma pensée.
(Parler_,
parlerJ)
Eh bicn, ma pensée, la voici: c'est
qu'il incombe aux: hommes qui siègent sur ces
bancs de reconnaitrc quc le pouvoir qui a
attiré tant dc maux sur le pays estdéchu
(Qui!
oui! Applaudissements prolongés),
et
vous,
mcssieurs, de faire que cette déclaration qui va
ètre rcnduc n'ait pas l'apparence d'une décla –
ration dont la violcnce aurait altéré
le
carac·
tère. Par conséquent, il
y
a deux choses
à
fa ire:
la première, c'est que les représcntants revicn·
nem prendre lcur piace; la seconde, c'est que
1...,14,15,16,17,18,19,20,21,22,23 25,26,27,28,29,30,31,32,33,34,...40
Powered by FlippingBook