Leon Gambetta - H. Depasse - page 12

CE.LEBRITES CONTEMPORAINES.
rnent, et, les rnains dans les mains, elle a mar–
ché
à
la face des nations, - non pas sculcmcnt
la France réduite, mutiléc, définie arbitraire–
ment par Ics sophismes dc la vieto ire, mais la
France réelle et vraie, la France tout entière
dans sa plénitude s'est trouvée là, proclarnant
d'une seule voix son existence indéfectible.
Dans ces funérailles profondément humai–
nes, exemptcs de toute nuance d'apothéosc, la
patrie a voulu réunir tous les témoignages les
plus éclatants de sa doulcur, de sa puissance,
de sa richesse et de sa gioire. L'Europe impé–
riale n'a jamais conçu et produit un parcil
triomphe funéraire. L'apothéose délirantc dc
Garibaldi dans Rome ne lui pcutètrc comparéc
pour la grandeur imposante et calme. Ce fré–
missement spontané et unanime d'un noble
peuple, cette palpitation univcrsellc de la con–
science française aura été Pun des grands phéno–
mènes de la
vie
révolutionnaire dans ce siècle.
Qu'un tel spectacle fùt possible, c'était en
pÙtie l'ouvrage de sa prudcnce. Cette vie pu–
blique, si intense et cependant régléc, c'était
sa vie, son génie, son inspiration ; c'était
so
n;
·sauffie, et quand
il
est si vibran
t
et si
universellement répandu, cc souffie dc Gam-
1...,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11 13,14,15,16,17,18,19,20,21,22,...40
Powered by FlippingBook